Normes de Référence

  • • EN 1149-1:2006 – Méthode d’essai pour la mesure de la résistivité de superficie

La norme spécifie une méthode d’essai pour les matériaux à utiliser dans la construction de vêtements (ou gants) de protection qui dissipent les charges électrostatiques afin d’éviter des décharges incendiaires
Elle ne s’applique pas aux matériaux pour vêtements ou gants de protection contre les risques électriques (tension de réseau).
Le principe de l’essai consiste à mesurer la résistance d’un échantillon de tissu qui est positionné sur une plaque de base isolante et un électrode combiné (cylindrique et annulaire) est appliqué sur la surface de l´échantillon.

On applique un potentiel de (100 ± 5) V et après (15 ± 1) s on détermine la résistance en utilisant un ohmmètre.

Si la résistance mesurée résulte inférieure à 10,5 W  on doit appliquer une tension inférieure en reportant la valeur dans le rapport d’essai.

Si nécessaire, les résistances verticales inférieures à 105  W peuvent être déterminées en mesurant le courant au moyen d’un ampèremètre adapté branché en série avec l’échantillon et en calculant le rapport entre le potentiel appliqué et le courant.

Répéter cette procédure sur 4 autres échantillons ou sur 4 points différents du vêtement.

  • • EN 1149-2:1997 - Méthode d’essai pour la mesure de la résistance électrique à travers un matériau (résistance verticale)

La norme spécifie une méthode d’essai pour la mesure de la résistance électrique verticale des matériaux des vêtements de protection.

Elle ne s’applique pas pour la protection contre la tension de réseau.

Le principe d’essai consiste à disposer quelques électrodes sur les superficies opposées du matériau à soumettre à l’essai auxquels on applique une tension.

On détermine enfin la résistance verticale du matériau d’essai.

On applique un potentiel de (100 ± 5) V et après (15 ± 1) s on détermine la résistance en utilisant un ohmmètre ou un électromètre.

Si la résistance verticale résulte inférieure à 105 W on peut appliquer une tension basse d’une manière adéquate en reportant la valeur dans le rapport d’essai.

Si nécessaire, les résistances verticales inférieures à 105   peuvent être déterminées en mesurant le courant au moyen d’un ampèremètre adéquat branché en série avec l’échantillon et en calculant le rapport entre le potentiel appliqué et le courant.

Répéter cette procédure sur 4 autres échantillons ou sur 4 points différents du vêtement. 

La norme spécifie les méthodes pour mesurer la dissipation des décharges électrostatiques de la superficie des matériaux des vêtements.

Les méthodes sont applicables à tous les matériaux y compris les matériaux homogènes et non homogènes avec des fibres conductives de superficie et des noyaux de fibre conductive.

  • • EN 1149-3:2004 - Méthode d’essai pour la mesure de l’atténuation de la décharge

Méthode d’essai 1 (Chargement Triboélectrique)
Les matériaux d’essai sont chargés par frottement contre des tiges cylindriques montées sur un curseur vertical en mouvement.  
Le champ de force électrique sur le matériau à l’essai généré par la charge est observé et enregistré en utilisant un mesureur de champ électrique branché à un dispositif d’enregistrement graphique.

Calcul et expression des résultats
Calculer la moyenne des valeurs absolues du champ maximum de force E0 et la moyenne des valeurs absolues du champ de force après 
30 s E30 pour les groupes suivants:

  • a)trois mesures faites en chaîne ou direction machine avec tiges HDPE;

  • b)trois mesures faites en trame ou direction hauteur avec tiges HDPE;

  • c) trois mesures faites en trame ou direction hauteur avec tiges en aluminium;

  • d) trois mesures faites en chaîne ou direction machine avec tiges en aluminium.

Méthode d’essai 2 (Chargement par induction)
La charge de l’échantillon d’essai est effectuée avec un effet inductif.
On positionne immédiatement un électrode sous l’échantillon à tester qui est positionné horizontalement, sans qu’il ne soit en contact avec l’échantillon. On applique rapidement une haute tension à l’électrode.
Si l’échantillon est conductif, ou s’il contient des éléments conductifs, des charges de polarité opposée sont induites sur l’échantillon. Les champs provenant de l’électrode qui heurtent sur les éléments conductifs ne doivent pas passer à travers l’échantillon testé et le champ net est réduit de façon à devenir caractéristique du matériau testé.
Cet effet est mesuré et enregistré derrière l’échantillon avec un tube mesureur de champ adéquat.
Comme augmentation de la valeur de la charge induite sur l’échantillon, le champ net est enregistré en mesurant le décrément du tube. C’est ce décrément dans le champ qui est utilisé pour déterminer le temps de demi-décharge et le facteur de protection.

Calcul et expression des résultats
Calculer la valeur moyenne du temps de demi-décharge t50 et le facteur de protection S

Pour les matériaux qui ne montrent pas un effet protectif, . ER est égal à Emax .

Pour les matériaux avec quelques effets protectifs, ER est inférieur à Emax. Occasionnellement, un pic transitoire pourrait se vérifier au début de la trace d’enregistrement. En calculant ER, de tels pics sont ignorés.

Si ER < Emax/2 alors t50  est enregistré comme < 0,01 s. Si le champ indiqué n’a pas eu de décroissance à Emax/2 avant 30 st50 est enregistré comme > 30 s.

  •  • prEN 1149-5:2005 – Conditions requises de performances (elle remplacera la norme européenne EN 1149-1:1995)

NdR. - Les conditions requises de performances pour les caractéristiques antistatiques des vêtements et gants étaient contenues dans la norme européenne précédente EN 1149-1:1995 qui, “harmonisée” était utilisée pour la certification de type des DPI (présomption de conformité).
Au moment de la rédaction de cette note, la norme EN 1149-1:1995 n’est plus applicable et le projet de norme EN 1149-5:2005 n’a pas obtenu le consensus unanime aux différents votes (par conséquent elle ne peut pas représenter un document soutenable pour les procédures de certification des DPI qui devront se référer uniquement à la D.E. 89/686/CEE).

La norme (projet) spécifie les conditions requises pour les vêtements de protection qui dissipent des charges électrostatiques afin d’éviter des décharges incendiaires. 
Les conditions requises peuvent résulter insuffisantes en atmosphères inflammables enrichies en oxygène. 
Elle ne s’applique pas pour la protection contre la tension de réseau.

CONNEXES

Informations du fabriquant

EN SAVOIR PLUS

Marquage

EN SAVOIR PLUS

Conditions requises de conception

EN SAVOIR PLUS

Qualités requises des matériaux

EN SAVOIR PLUS

Définitions Principales

EN SAVOIR PLUS

Avez-vous besoin de plus d'informations?

Envoyez votre demande à l’une de nos adresses ou complétez le formulaire ci-dessous.
Nous vous répondra dans les plus brefs délais.

Les champs (*) sont obligatoires.

* Je déclare avoir lu et approuvé la note d’Information sur la Privacy.
Entrez ce code: captcha

Contacts

Adresse

INDUTEX SPA
Route S.Francesco, 8/10 20011 Corbetta (MI) Italy
Cliquez sur le bouton “Get directions” en haut à droite de la carte pour calculer l'itinéraire pour nous rejoindre

Social Bookmark